[URGENT]: ça chauffe à la prison civile de Lomé





L’ambiance est surchauffée à la prison civile de Lomé ce jeudi 02 avril 2020. D’après des informations parvenues à la rédaction de TogoWeb, des prisonniers surchauffés auraient organisé une mutinerie ce jeudi matin dans ce centre pénitentiaire.

Leur mouvement d’humeur fait suite à la décision du président togolais de libérer 1048 détenus dans le cadre de la riposte au Coronavirus. Pour les détenus, ce nombre est insuffisant lorsqu’on prend en compte la surpopulation carcérales et les conditions hygiéniques déplorables dans lesquelles vivent les détenus.

« On dit qu’on ne doit pas avoir de rassemblement de 100 personnes mais nous sommes plus de 2000 dans ce centre. N’avons-nous pas besoin d’être protéger contre le Coronavirus aussi ? », lâche un détenu en colère dans une vidéo devenue virale depuis ce matin sur les réseaux sociaux.

Des informations internes qui nous parviennent de ce centre indiquent que les détenus auraient attaqués quelques bâtiments et bloqués le portail principal.

Il faut noter que  la mesure de grâce présidentielle prévue pour les 1048 détenus concerne les détenus des prisons de Lomé,  Notsé, Tsévié, Aného, Vogan, Kpalimé, Atakpamé, Bassar, Kara, Kanté Dapaong.

David TOUMI







Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire