Togo: recrutement massif, déposez votre CV!

togoweb.net





 Le gouvernement togolais recrute à divers postes pour l’équipe de direction d’une institution de développement orientée vers le financement en République togolaise. Entre autres postes disponibles, La direction, le chargé des partenariats, et le responsable du marketing et de la communication. Les candidats qui désirent postuler doivent envoyer leur CV et lettre de motivation au plus tard le 30 mai prochain.

Ci-dessous l’intégralité de l’offre :

Dans le cadre de l’opérationnalisation d’une institution de développement orientée financement en République togolaise, le gouvernement du Togo recrute les membres suivants de l’équipe de direction :

Le Directeur général, le Responsable du financement des chaînes de valeur agricole (Directeur Administratif et Financier), Le Responsable des partenariats (partenaires de développement de la chaîne de valeur agricole et structures gouvernementales), le Responsable des systèmes de marché de la chaîne de valeur (spécialiste en suivi évaluation),le Chargé de Passation de marché et le Responsable du marketing et de la communication.

 

Titre du poste : Directeur Général

Emplacement du Poste: Lomé avec des voyages fréquents

Durée: Contrat de deux (2) années renouvelable sur la base de la performance annuelle (revue annuelle)

Objet du poste : Assurer la direction du mécanisme et être pleinement responsable de sa coordination au quotidien, en veillant à l’efficacité et à la mise en œuvre dans les délais impartis de toutes les activités du programme, conformément au calendrier d’exécution pour la période quinquennale, et aux plans de travail et budgets annuels (PTBA), des plans d’approvisionnement, aux protocoles d’accords, ainsi qu’aux règles et procédures.

Lire aussi: Parc industriel: 100 milles emplois annoncés d’ici 2020

Principales responsabilités

  • Coordonner et superviser toutes les activités de l’Organisation selon entre autres l’approche de la gestion axée sur les résultats.
  • Identifier et travailler avec des acteurs de la chaîne de valeur du secteur privé pour mettre en œuvre des activités du programme, telles que des formations et des incubations, pour aider les
    jeunes entrepreneurs dans leurs chaînes d’approvisionnement liées à l’agro-industrie.
  • Organiser et mener des réunions de coordination de projets, ainsi que celle du Conseil d’Administration (CA), et mettre à la disposition du CA toutes les informations requises.
  • Gérer efficacement et de façon efficiente les ressources du projet pour atteindre les résultats escomptés ;
    • Etre l’ordonnateur des dépenses ;
  • Etre signataire des comptes ;
  • Procéder au recrutement du personnel de l’institution ainsi que des assistants techniques, des spécialistes et des fournisseurs de services nécessaires au fonctionnement de l’institution ;
  • Organiser régulièrement l’évaluation du personnel sur la base des performances, et veiller à la qualité de prestation des fournisseurs de services contractuels ;
  • Veiller à l’acquisition des biens et services nécessaires au bon fonctionnement de l’institution ;
  • Signer les contrats pour toutes les transactions effectuées par l’institution conformément aux procédures ;
  • Veiller à une bonne communication autour des actions de l’institution ;

    • Former et motiver le personnel de l’institution pour atteindre les plus hauts niveaux de performance ;

  • Coordonner et superviser les activités liées aux partenaires opérationnels, en particulier, les banques et institutions financières, les ONG et consultants, les fournisseurs de services techniques (FST), les prestataires de services financiers (PSF), les assureurs…pour garantir une prestation efficace et efficiente de leurs services.
  • Assurer une planification et une exécution efficaces des activités du projet conformément au rapport d’évaluation et aux accords de financement.
  • Préparer les plans de travail et les budgets annuels (PTBA) et les plans d’approvisionnement pour approbation du Conseil d’Administration ;
  • Autoriser les dépenses pertinentes et régulières ;
    • Elaborer les rapports trimestriels et annuels et les rapports de performance ;
  • Coordonner et participer pleinement aux activités des missions de supervision avec toutes les parties prenantes ;
  • Veiller à ce que tous les membres du personnel de l’institution élaborent et réalisent les indicateurs clés de performance assortis de suivi mensuel et annuel ;
  • Élaborer, assurer la mise en œuvre et le suivi des objectifs et établir des plans annuels d’approbation et d’exécution en accord avec l’ensemble des parties prenantes ;
  • Assumer toute autre responsabilité qui assurera une mise en œuvre harmonieuse et efficace des activités de l’institution, selon les directives du Conseil d’Administration et du Gouvernement.

. Qualifications minimales académiques/professionnelles

(a) Master en administration des affaires (MBA) ou DESS (BAC +5) dans une discipline liée à l’économie, ou la gestion, le commerce, le marketing ou le développement des affaires,
l’agriculture, la banque, les finances, l’agro-industrie). Une formation spécialisée en gestion de projet serait un atout ;

(b) Un minimum de cinq (5) années d’expériences dans la gestion d’une institution ou d’un projet lié au développement d’agro-industrie, à la Banque, à l’entrepreneuriat, aux finances, au
marketing ou au développement de chaîne de valeur ou orienté facilitation de l’accès des entreprises agricoles au financement,

Lire aussi: Togo: 86. 000 emplois à générer par le tourisme d’ici dix ans

(c) Un minimum de cinq (5) ans d’expériences de travail avec le secteur privé et disposer d’un solide réseau avec des acteurs clés des institutions financières (banques commerciales et Systèmes de financement décentralisés.

(d) Le Français est la langue officielle du Togo. Toutefois le Français et l’Anglais sont les langues de travail dans l’institution.

 

Titre du poste : Responsable du financement de la chaîne de valeur agricole (AVC) / Directeur Administratif et Financier

Emplacement du poste: Lomé-Togo
Durée: Deux (2) ans renouvelable sur la base de la performance annuelle

 
Objet du poste :  Assurer la gestion administrative, financière et comptable des ressources du programme, et veiller à l’élaboration des rapports financiers.

Supérieur hiérarchique : Directeur Général

Principales responsabilités

a) Elaborer le budget nécessaire à l’exécution des activités du Programme

b) Appuyer l’élaboration des budgets des différents services

c) Elaborer les rapports financiers ;

d) Veiller à une bonne exécution du budget ;

e) Identifier les principaux acteurs des chaînes de valeur

f) Identifier les possibilités de financement et d’investissement et développer des partenariats avec les acteurs clés des chaînes de valeur et élaborer les stratégies pour faciliter l’accès des
petits exploitants au marché

Lire aussi: L’entrepreneuriat au cœur de la 3e édition de la foire Made in Togo

g) Nouer des relations avec les banques commerciales et les SFD locales

  1. h) Travailler avec les institutions financières et les acteurs des chaînes de valeur pour concevoir des produits financiers répondant aux besoins des petits exploitants ;
  2. i) Développer un pipeline de possibilités d’investissement liées aux projets et agir en faveur de la facilitation de l’investissement ;
  3. j) Travailler avec des partenaires du projet, notamment les bailleurs de fonds, afin d’élargir l’accès au financement et à l’investissement agricole.
  4. k) Préparer dans les délais requis, les états financiers annuels et les Rapports Intérimaires Financiers trimestriel de l’institution et autres informations comptables requises (rapport financier, liasse fiscale, etc.) ;
  5. l) S’assurer de la certification des états financiers conformément à la réglementation en vigueur.

Qualifications :

  1. a) Un Bac +5 en Finance, Banque, et/ou Comptabilité / Gestion ;
  2. b) Bonne connaissance des politiques de financement gouvernemental et des bailleurs (bilatéraux et multilatéraux);
  3. c) Bonne maitrise de l’informatique avec une connaissance pratique de Microsoft Office (en particulier Word & Excel) et des logiciels de comptabilité ;
  4. d) Devrait être capable de montrer la tolérance et la patience tout en étant capable de travailler dans un environnement très difficile ;
  5. e) Esprit de « fair-play » et ouvert pour apprendre de nouvelles techniques ;
  6. f) Avoir un esprit d’équipe, la capacité de gérer une équipe, un esprit d’analyse et de synthèse, une Capacité d’organisation ;
  7. g) Le Français est la langue officielle du Togo. Toutefois le Français et l’Anglais sont les langues de travail de l’institution

 

Titre du poste : Le Responsable en charge des partenariats ( partenaires au développement et structures publiques)

Emplacement du poste: Lomé-Togo

Durée : Deux (2) ans renouvelable sur la base de la performance annuelle

Objet du poste : Etre l’interface avec les ONG spécialisées, les PST, les PSF et les organismes internationaux, ainsi que les ministères et structures publiques pour le développement de la chaîne de valeur agricole au Togo.

Supérieur hiérarchique : Directeur Général

Principales responsabilité

-Identifier et établir des relations avec les organisations agricoles ;

  • Assurer la liaison entre les agences nationales et régionales pour atteindre les objectifs du projet ;
  • Identifier les principales contraintes politiques, réglementaires, juridiques, institutionnelles, d’infrastructures et techniques pour le développement de l’agriculture, y compris les obstacles à l’entrée du secteur privé ;
  • Évaluer l’adéquation technique des agro-industries de transformation et, en collaboration avec le spécialiste en techniques agricoles, recommander les interventions nécessaires à l’amélioration et à la modernisation de l’industrie, en gardant en point de mire l’impact sur la création d’emplois ;
  • Identifier les appuis au secteur privé agro-industriel de transformation;

    • Déterminer les besoins d’équipement de contrôle de la qualité des produits de transformation agro-industriels, et les besoins en renforcement de capacité ; Et

  • Déterminer le type et l’étendue du soutien qui pourrait être apporté aux initiatives en cours visant au développement de l’agro-industrie de transformation.


Qualifications :

Au moins un Bac + 4 en économie agricole, marketing ou gestion d’entreprise. Une maîtrise obtenue dans l’un de ces domaines est un avantage supplémentaire.

Le Français est la langue officielle du Togo. Toutefois le Français et l’Anglais sont les
langues de travail de l’institution.

Expérience professionnelle

Au moins 2 ans d’expérience dans la planification agricole et les analyses économiques avec une vaste expérience dans la gestion des petites et moyennes entreprises agro-industrielles. Il/elle aura une pertinente expérience pratique dans l’agro-industrie de transformation. L’expérience des programmes de développement financés par les bailleurs de fonds serait souhaitable, avec de préférence une expérience de projets axés sur le marché/débouchés.

Titre du poste: Responsable des systèmes de marché de la chaîne de valeur (Spécialiste en Suivi-évaluation)

Emplacement du poste: Lomé-Togo

Durée: Deux (2) ans renouvelables sur la base de performances annuelles

Objet du poste: identifier les acteurs du marché, concevoir, mettre en œuvre et mesurer l’efficacité du système de marché de la chaîne de valeur agricole.

Supérieur hiérarchique : Directeur Général

 
Principales responsabilités

  • Le Responsable, spécialiste en conception du système de marché de la chaîne de valeur agricole assurera généralement la surveillance efficace des processus, des activités, des extrants, des résultats et des impacts du programme en entreprenant les missions spécifiques suivantes, entre autres :
  • Développer et gérer le programme mis en œuvre pour assurer un flux approprié d’informations allant du niveau opérationnel à la constitution de l’équipe de coordination de projets, et en particulier la fourniture d’informations opportunes et adéquates pour la prise de décisions par le ministère de l’agriculture qui assure la cotutelle du projet ;
  • Travailler en étroite collaboration avec l’équipe de coordination du programme et l’équipe de conception du système de marché, du ministère de l’agriculture, de l’élevage et de la pêche, du ministère de l’économie et des finances, du ministère en charge de la planification et de l’Institut national de la statistique, ainsi que d’autres organismes concernés par le programme ;
  • Organiser des enquêtes et études, en veillant à ce que les données relatives aux indicateurs du programme soient respectées.
  • Veiller à ce que les procédures appropriées de la chaîne de valeur agricole soient élaborées, établies et mises en œuvre afin de garantir un suivi efficient des activités programmées et des recommandations ;
  • Examiner régulièrement l’état d’avancement de la mise en œuvre du programme afin d’identifier les mesures correctives, en portant à l’attention de la direction générale les goulots d’étranglements qui pourraient en découler et seraient de nature à entraver la mise en oeuvre du programme;
  • Veiller aux planifications annuelles et trimestrielles avec le responsable financier, les comptables du programme et avec le soutien et les contributions d’autres spécialistes techniques, pour la consolidation et la préparation des plans de travail et des budgets. Le plan de travail annuel et le budget doivent être préparés et soumis au Conseil d’Administration à la fin du mois d’octobre de chaque année. Le spécialiste du système des marchés sera également responsable de la préparation à bonne date des rapports trimestriels et annuels de mise en œuvre des projets, qui comprendront l’évaluation des progrès réalisés par rapport aux objectifs et aux résultats du programme, ainsi que les résultats escomptés. Elle/il aura la même responsabilité en ce qui concerne l’évaluation à mi-parcours et d’achèvement des projets.
  • Participer aux missions pertinentes, fournir toutes les informations du système de marché de la chaîne de valeur agricole requises conformément aux termes de référence ;
  • Mettre en place un système efficace de marché de la chaîne de valeur aux niveaux régional, préfectoral, cantonal, villageois et des organisations paysannes, en utilisant des méthodes participatives ;
  • Préparer des rapports de suivi trimestriels axés sur les résultats sur tous les aspects de la mise en œuvre et de l’évolution du programme, en tenant particulièrement compte des questions transversales de genre, de pauvreté, d’emplois, d’environnement
    et de changement climatique.
  • Réaliser des enquêtes sur les résultats des projets et superviser le recrutement des prestataires de services nécessaires en liaison avec le Chargé des achats. Apporter un appui pertinent aux acteurs de mise en œuvre du programme ;
  • Assurer la prise en compte du volet « genre » dans la mise en œuvre du programme en identifiant et en tenant compte des questions du genre dans la planification, le suivi et l’évaluation

.
• Coordonner et consolider les rapports périodiques de divers organismes collaborant et/ou facilitant la mise en oeuvre des activités communautaires ainsi que ceux des partenaires de mise en oeuvre et des fournisseurs de services.

  • Concevoir et organiser l’atelier de démarrage du programme, la revue annuelle et d’autres activités pertinentes visant à évaluer la mise en oeuvre du programme.
  • Aider à assurer la coordination entre les différents projets pour assurer la réalisation des objectifs du programme.
  • Effectuer toute autre activité assignée par le directeur général.

Qualifications :

Au moins un BAC + 4 en sciences sociales, en planification, économie agricole, économie de développement, en statistiques, suivi-évaluation, audit, contrôle de gestion, ou dans une discipline connexe. Une formation supérieure spécialisée en gestion de projet serait un atout. Le Français est la langue officielle du Togo. Toutefois le Français et l’Anglais sont les langues de travail de l’institution.

Expérience minimale

Minimum de 5 ans d’expérience dans des programmes bilatéraux ou multilatéraux financés par des donateurs avec au moins 3 ans de responsabilité spécifique en tant que spécialiste des systèmes de conception de marché de chaîne de valeur ou tout poste similaire.

 

Titre du poste: Chargé de l’approvisionnement

Emplacement du poste: Lomé Togo

Durée: Deux (2) ans renouvelable sur la base de performance annuelle

But du poste: Assurer la conduite efficace et efficiente de toutes les activités d’achats liées au programme, dans le respect des exigences et procédures de la République Togolaise. Supérieur Hiérarchique: Directeur Administratif et financier

Principales responsabilités

En tant que spécialiste des achats, les responsabilités du Chargé de l’approvisionnement au sein de la direction administrative et financière comprendront, sans s’y limiter, les éléments suivants:

  • Elaborer le manuel de procédures d’achat pour le programme conformément aux procédures de passation de marchés publics de la République du Togo.
  • Préparer un plan d’approvisionnement pour le projet, en consultation avec d’autres membres de l’équipe de mise en oeuvre du programme
  • Préparer et mettre à jour le plan d’approvisionnement annuel à inclure dans les plans de travail annuels et trimestriels ainsi que les budgets.
  • Assurer l’approvisionnement en temps opportun des biens et services tels qu’ils sont identifiés dans le plan d’approvisionnement approuvé et conformément aux exigences
    en vigueur.
  • En collaboration avec la Personne responsable des marchés publics, préparer les dossiers d’appel d’offres et veiller aux spécifications requises et aux nomenclatures des lots et superviser les processus d’appel d’offres et de soumissions pour l’achat de travaux, de biens et de services suivant les règles et procédures d’achat de la Banque Africaine de Développement et des procédures de passation des marchés publics en République togolaise selon le cas.
  • Préparer les avis d’achat en concertation avec les entités utilisatrices et coordonner l’évaluation des soumissions et des propositions des consultants, y compris la préparation des rapports d’évaluation des soumissions, les recommandations de prix et les projets de documents contractuels conformément aux exigences du code de passation des marchés publics.
  • Organiser l’ouverture des soumissions et le contrat de prestation service et les réunions de négociation, y compris l’enregistrement des procédures conformément aux procédures de passation des marchés publics de la République du Togo et celles des PTF assurant le financement des projets concernés par la fourniture de biens ou services. Fournir un soutien à
    toutes les étapes du processus d’approvisionnement, en particulier dans l’évaluation des offres.
  • Participer aux réunions de gestion de projet et des missions de supervision, y compris la préparation de toutes les informations nécessaires à la tenue des réunions et des missions, en particulier, les dossiers d’approvisionnement pour les audits et contrôles du service l’approvisionnement ;
  • Conserver et tenir à jour les dossiers d’approvisionnement, en veillant à ce que le processus d’évaluation des appels d’offres soit documenté conformément aux procédures de passation des marchés publics.
  • Examiner constamment les modalités d’achat relatives au plan d’approvisionnement pour assurer la cohérence avec les accords de financement et identifier les faiblesses éventuelles et les mesures qui devraient être prises pour en atténuer les risques;
  • Effectuer toute autre activité assignée par le Directeur Général et le directeur administratif et financier.

Qualifications:

Au moins un Bac + 4 en administration publique ou des affaires, ou comptabilité/finance ou gestion ou tout autre diplôme équivalent avec des antécédents éprouvés et/ou une formation spécialisée dans l’approvisionnement.

Lire aussi: Togo: Victoire Dogbé fait le bilan des projets lancés par son ministère

Le Français est la langue officielle du Togo. Toutefois le Français et l’Anglais sont les
langues de travail de l’institution.

Expérience minimale

Un minimum de deux (02) ans d’expérience en tant que spécialiste en passation de marché pour un projet ou programme financé par des donateurs bilatéraux ou multilatéraux; l’expérience avec une autorité de passation de marché sera également examinée. Une
familiarité avec les procédures de passation de marché serait un avantage supplémentaire.

 

 

Titre du poste: Responsable du marketing et de la communication globale

 

Supérieur hiérarchique : Directeur Général

Poste de service: Lomé, Togo

Durée du contrat: Contrat de deux (2) ans renouvelable sur la base de la performance annuelle

Objet du poste: Définir et mettre en oeuvre la politique marketing et de communication globale de l’institution Missions

  • Assister, proposer ou aider la Direction Générale dans la définition des grandes lignes stratégiques de sa politique marketing, son positionnement, et son plan de communication.
    • Assurer la mise en oeuvre de la stratégie et du plan de communication globale de l’institution (communication média, hors média, médias sociaux/digitale, sociale)
  • Assurer la gestion des moyens logistiques, matériels et destinés à la communication globale de l’institution ;
  • Administrer les ressources ms à la disposition de la Direction
    de la communication.

Principales activités

  • Veiller à l’élaboration du positionnement gagnant de l’institution
  • Définir la stratégie de communication de l’institution (édition, digital, media, relations presse, événementiels, publicité, sponsoring, mécénat, communication sociale, etc.);
  • Elaborer et mettre en oeuvre le plan de communication globale de l’institution ;

    • Construire, de façon globale, une politique de communication efficace et cohérente permettant de développer la « marque» de l’institution, de valoriser son image et optimiser sa visibilité et ses impacts sur la société togolaise ;

  • Planifier et établir de façon annuelle le budget communication de l’institution et élaborer des rapports périodiques ;
  • Assurer une veille communicationnelle sur les informations véhiculées par les médias et les réseaux sociaux sur l’institution ;
  • Organiser les sorties médiatiques et activités publiques de l’institution ;
  • Organiser les couvertures médiatiques des interventions de l’institution ;
  • Tenir à jour et éditer périodiquement le press-book de l’institution
  • Utiliser tous les actions de communication : édition (plaquettes de présentation, outils commerciaux, divers canaux de communication…), digital, web, événementiel (salons, foires,
    expositions, opérations commerciales), relations publiques (conférences, soirées thématiques…), corporatif (rapport annuel, lobbying…), relations presse (contacts journalistes locaux et médias internationaux, blogs…) en fonction de cibles et
    d’objectifs précis pour promouvoir l’institution ;
  • Assurer la création et l’administration du site web de l’institution ;
  • Gérer les relations entre la presse et l’institution et développer un réseau de contacts de journalistes et d’influenceurs pour favoriser les retombées d’opinions et renforcer la visibilité et la crédibilité de l’institution aux plans national, régional et international.
  • Mettre en place une stratégie de communication susceptible de fournir des retours d’informations pertinentes sur les activités et les performances de tous les acteurs, et sur la satisfaction ou les difficultés des bénéficiaires ;
  • Concevoir et mettre en oeuvre des mécanismes et actions visant à assurer la promotion de l’institution auprès des partenaires;
  • Préparer les interventions du personnel et organiser leur média training;
  • Gérer les droits de réponse de l’institution en cas de besoin sous la supervision du directeur général

  • Organiser les actions de sensibilisation et d’information des acteurs et bénéficiaires ;
  • Elaborer les outils de communication internes et externes de l’institution ;
  • Animer et encadrer une équipe de communication et suivre la qualité des prestations fournies par les tiers sollicités par l’institution en matière de communication globale ;
  • Gérer de manière rationnelle et efficiente les ressources mises à la disposition de la direction marketing et communication.

Qualifications minimales académiques et professionnelles

(a) Etre titulaire d’un BAC + 4 ou diplômes équivalents en marketing ou communication, sciences sociales, ou toute autre formation orientée gestion de la communication institutionnelle

(b) Un minimum de trois (3) années d’expériences dans la gestion de la communication de projets/programmes ou de structures liées au développement d’agro-industrie, à la Banque, à
l’entrepreneuriat, aux finances, au marketing et au développement de chaîne de valeur.

(c) Disposer de compétences informatiques avec une connaissance avérée des réseaux sociaux (Facebook, tweeter, Whatsap, LinkdIn…) et des logiciels Word, Excell, PowerPoint…

(d) Expérience dans des institutions ou projets similaires visant à promouvoir le développement de l’agrobusiness ou à faciliter l’accès des entreprises agricoles au financement.

(e) Faire preuve de créativité, curiosité, ouverture d’esprit, avoir le sens de l’écoute et des capacités managériales.

 
(f) Le Français est la langue officielle du Togo. Savoir parler couramment et écrire en Français sont obligatoires. La pratique de l’Anglais serait un atout.

Rémunérations Intéressantes rémunérations pour tous les postes.

Processus de soumission des candidatures

Les candidats intéressés doivent envoyer un CV mis à jour et une lettre de motivation sur les adresses suivantes : s.ogidan@nirsal.com, cpes@presidence.gouv.tg et recrutement.tirsal@gmail.com au plus tard le 30 mai 2018. Veuillez indiquer le nom du poste dans l’objet du mail.







Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire