[Révélation]: Barry Moussa Barqué au coeur d’un scandale d’un grand mensonge





Le 05 mai 2020, le site d’information Elite d’Afrique fait la mise à jour d’un article qui ventait des mérites de Barry Moussa Barqué, l’un des piliers du pouvoir des Gnassingbé. Depuis quatre décennies, ce Peulh, natif de Dapaong connu pour sa discrétion assez dangereuse et venimeuse joue un rôle important dans les sphères décisionnelles du clan au pouvoir.

Lire aussi:Entourage de Faure: top 20 des personnages qui créent la zizanie

Il se dit dans l’article ce qui suit : « Reconnu comme très intelligent et brillant, son parcours est cité en exemple dans l’Université parisienne de la Sorbonne où il fit ses études supérieures. “Faites comme Barqué”, telle est la célèbre phrase marquée dans le “Hall of Fame” de la prestigieuse université.

Curieux, un FaceBooker répondant au pseudonyme Yacoubou Halirou indique sur sa page FaceBook, la découverte de l’inexistence d’une telle prescription qui faisait croire à tous les Togolais que le très puissant Barqué disposerait d’un QI très élevé qui aurait séduit les sorbonnards qui seraient allés jusqu’à griffer sur marbre, “Faites comme Barqué”, cette célèbre phrase qui serait marquée dans le “Hall of Fame”.

Lire aussi:Top 30 des faits qui ont marqué le règne des Gnassingbé depuis 30 ans

« Lorsqu’on était au collège, les grands frères du quartier presque tous du Rpt nous racontaient de ces histoires qui nous faisaient rêver. “A l’entrée de l’université de Sorbonne à Paris il est écrit, faites comme Barque”. Ils nous disaient que Barry Moussa Barque était tellement intelligent qu’il corrigeait même les professeurs. J’ai acheté ce soir des données et je suis allé sur Google pour visiter virtuellement cette université avec l’espoir de voir le nom de notre super génie. Mais j’ai rien trouvé de marquer de tel. Si quelqu’un à la photo de la phrase qui honore notre grand papa, il peut balancer ça. Rpt, Adjekpoa…. On nous a trop menti dans pays-là ». Voilà in extenso, le posting de Yacoubou Halirou.

Voilà qui laisse donc tomber le masque de cette tromperie vieille de plusieurs décennies. C’est un secret de polichinelle que de croire en la qualité des bras valides du RPT/UNIR en matière de mensonge et de vérité. Comme le dit souvent un homme politique, au RPT/UNIR, même le bonjour est un mensonge.

Lire aussi:Secret de Palais: la nouvelle jeune garde de Faure Gnassingbé

Le fruit de la curiosité peut-on dire, vient de démystifier ce mythe vendu à prix de forte croyance aux jeunes étudiants Togolais qui n’ont jamais eu la chance de se rendre dans les halls de ces universités d’où proviendraient les NBA, Master, Doctorat… de nos dirigeants. Une triste réalité qui remet en cause, la valeur de ces diplômes tant vantés dont les preuves sur le terrain en termes de pratiques sont invisibles au microscope. Après tout, même Faure Gnassingbé est l’un des diplômes d’une prestigieuse université américaine qui fait preuve d’incompétence notoire sur le terrain, face à de simples problèmes que les petits élèves des Cours Moyens Deuxième Année (CM2) résolvent avec facilité. Comme quoi, les grandes universités au monde, ils en ont tous fréquenté ; les grands diplômes, ils en cumulent tous ; Sauf que le hic ici, c’est que leur nom sont invisibles dans les archives ou panthéon de ces prestigieuses universités qui les auraient formées. Des universités qu’ils continuent d’ailleurs de fréquenter dans leur sommeil profond.


A suivre…

Marcelle Apévi







Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire