Reformes politiques : Awa Nana pour un scrutin à un tour

icilome.com





L’information est de Binafame Kohan Kidékiyimé, des Formes Démocratiques pour le Renouveau (FDR). Mme Awa Nana-Daboya à la tête de la commission des réformes en tournée dans le Kpendal (Au grand Nord) a exprimé son désaccord avec le mode de scrutin uninominal majoritaire à deux tours.

Selon la magistrate, ce mode de scrutin est très coûteux. C’était en réponse à l’intervention du responsable local d’un parti politique de l’opposition dans la localité, a rapporté M. Binafame.

« Répliquant à la réaction de NANA Awa, le responsable en question lui a fait savoir que le Bénin, le Burkina, le Niger ne sont pas plus riches que le Togo, mais ces pays organisent des élections à deux tours » précise-t-il.

Il faut rappeler que le scrutin uninominal majoritaire à deux tours fait partie des points essentiels auquel ont adhéré tous les partis signataires de l’Accord Politique Global de 2016.

Les interminables commissions et les sorties « touristiques » sous la coupole des réformes ne sont-ils pas plus couteux que l’organisation d’un scrutin uninominal majoritaire à deux tours ?

 







Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire