Lomé: les logements sociaux dans plusieurs quartiers





Le secteur de l’immobilier est en ascendance au Togo. Dans les coins de rue, à Lomé, se dressent des agences immobilières, avec des prestations aussi variées les unes comme les autres. A chacun son prix. Autant elles abondent, de même ces agences rencontrent des difficultés dans l’exercice de leur métier.
Dans les quartiers périphériques de la ville de Lomé, sortent de terre des logements sociaux, œuvres de particuliers qui se sont constitués en consortium pour offrir ces joyaux à la population togolaise. Ces promoteurs, prennent-ils en compte le plan logement de la ville d’installation de leurs projets ? Pour tout connaisseur de la ville de Lomé et ses environs, plus besoin d’en parler. Le vent du développement passe également par la construction des logements dans presque tous les secteurs de la capitale, comme c’est le cas ailleurs comme en France avec les, zones Pinel 2018.
Cependant, c’est l’accès à ces logements qui pose un problème. 

Les Togolais sont-ils capables de s’offrir ces villas ? 

Difficilement beaucoup arrivent à y en avoir accès en raison du coût parfois élevé que proposent les agences immobilières. En dehors du nombre restreint des Togolais dont le revenu est parfois très maigre, beaucoup d’étrangers arrivent à arracher tels des baguettes de pains.
Toutefois, l’on émet de doute s’agissant de la durée de vie des immeubles. Pour les spécialistes, ces bâtisses sont très loin de respecter les conditions de construction. Egalement, ils assurent que ces immeubles ne sont pas à même de résister au temps et de faire face aux aléas climatiques. Il se pose aussi la question relative à la décoration de ces bâtiments.

Source : www.icilome.com
Titre modifié 







Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire