Lomé: les enseignants exigent la libération de leurs collègues arrêtés

icilome.com





Les membres de la Synergie des travailleurs du Togo (STT) s’activent à partir de ce matin pour obtenir la satisfaction de leurs revendications et surtout pousser le gouvernement à libérer les enseignants arrêtés à Kara.

 Lire aussi:« Grève dans les hôpitaux : Moustafa Mijiyawa dans la diversion »

Les syndiqués de la STT ont, au cours de leur assemblée générale organisée le vendredi dernier à Lomé, pris des « décisions très fortes », afin d’obtenir la satisfaction de leurs doléances et la libération des enseignants interpellés à Kara pour avoir observé une grève.

Ce matin déjà, les travailleurs se donnent rendez-vous au Cabinet du ministère de l’Enseignement primaire et Secondaire pour exiger la libération de leurs collèges arrêtés.

Lire aussi:«Grève des médecins: des agents de santé menacés de licenciement »

Demain, ils iront à la Primature pour réclamer l’adoption des statuts particuliers de l’enseignant. Le samedi prochain, les travailleurs du public organisent une marche silencieuse de protestation de leurs conditions de vie et de travail.

Les médecins, pour leur part, poursuivent cette semaine leur mouvement d’humeur. Après les congés de pâques, des mouvements de débrayages sont annoncés ici et là.

 

Source: www.icilome.com

 







Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire