Dialogue au Togo: le PNP lance une nouvelle offensive

Togoenlive.info





Les facilitateurs vont retenir une date et convoquer les protagonistes de la crise togolaise en vue de relancer le dialogue inter-togolais.

C’est du moins ce qu’on retient de la rencontre qui a lieu samedi à Lomé, entre la commission de la CEDEAO, les représentants des facilitateurs, la coalition des 14 partis politiques de l’opposition et le pouvoir en place.

Lire aussi :Tenue des élections: la C14 aurait elle (finalement) cédée ?

Mais en attendant la relance du dialogue, la coalition des 14 partis politiques de l’opposition compte descendre dans les rues les 6, 7 et 9 juin prochains. Cette nouvelle série de manifestations a été annoncée ce même samedi par le Parti national panafricain (PNP) de Tikpi Atchadam, lors de sa réunion hebdomadaire.

A travers ces nouvelles manifestations prévues à Lomé et dans plusieurs localités à l’intérieur du pays, la coalition des 14 partis politiques de l’opposition veut exercer une pression sur le pouvoir en place pour lui faire entendre raison des revendications du peuple togolais.

« Cela fait plus d’un mois qu’on n’a plus eu l’occasion de marcher. La coalition a rempli toutes les formalités pour la relance des marches pacifiques et publiques. Elles auront lieu les mercredi 6, jeudi 7 et samedi 9 juin 2018 sur toute l’étendue du territoire national », a laissé entendre Tchatikpi Ouro-Djikpa, conseiller du président de Tikpi Atachadam.

Lire aussi :Reprise du dialogue: ce que la C14 prévoit dire à Akufo-Addo ce samedi

Cette décision de renouer avec les rues reste à confirmer ou infirmer par la coalition des 14 partis politiques de l’opposition.

Du côté du gouvernement également, on attend la réaction du ministre de l’administration territoriale pour voir si ces manifestations seront autorisées ou pas.

Source: togoenlive.info

Titre modifié







Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire