Dialogue au Togo: la C14 dans le tourbillon du désespoir

Waraa les vainqueurs N°190





image illustrative

Après avoir manqué de considération à Nana Akufo Addo, président du Ghana et facilitateur de la crise politique togolaise, la coalition des 14 partis de l’opposition retourne cogner à sa porte. Juste quelques heures après l’annonce de la rencontre de quelques responsables de la coalition avec lui, la coalition est de nouveau sortie pour informer l’opinion que la rencontre est annulée à la dernière minute.

Lire aussi: « Togo: la C14 remobilise ses troupes ce week-end à Lomé »

Depuis l’ouverture des discussions, la coalition de l’opposition a pensé que le président Addo allait simplement demander au gouvernement togolais de se soumettre à son dictat, ce qui n’est pas le cas. Déçue par la courbe qu’a pris le dialogue avec des points inconciliables entre le pouvoir et l’opposition, la coalition a jugé bon violer le règlement intérieur du dialogue et se défaire du facilitateur pour reprendre les manifestations de rues.

Lire aussi: « Togo: ces manœuvres qui ont permis à Faure Gnassingbé de mettre fin au dialogue »

Aujourd’hui, elle se rend compte qu’elle avait emprunté le mauvais chemin. Toutes les manifestations qu’elle a tentées d’organiser en période des discussions ont été un échec. Pour sauver rapidement son image qui se dégrade d’ailleurs aux yeux des institutions internationales, elle veut renouer avec les discussions.

Lire aussi: « Lomé: la C14 annonce deux grands meetings ce week-end »

A entendre les responsables de la coalition, l’annulation de la rencontre s’explique par le calendrier chargé du président Addo. Cette raison montre clairement que l’opposition togolaise n’est plus une priorité pour le facilitateur Addo.

Va-t-il finalement les recevoir ? Wait and see !

Waraa les vainqueurs N°190

Titre modifié







Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire