Secret de Palais: ces nouvelles promesses de Faure Gnassingbe pour 2021





Primo. Le renforcement du système de santé. Il a indiqué que davantage d’efforts seront consentis pour dispenser une formation de qualité au personnel médical, et disposer d’un plateau technique performant.

Lire aussi:Secret de Palais: voici ce que cherche Faure Gnassingbé en libérant les deux opposants

« Tout en continuant de renforcer le plateau technique, l’assurance maladie universelle sera généralisée de manière progressive. Spécifiquement, nous démarrerons dans les prochains jours le programme de gratuité des soins pour les femmes enceintes », a-t-il signifié. 

Secundo. L’appui au secteur éducatif. Sur ce volet, il a reconnu que ce secteur reste le levier principal de réduction des inégalités. 

« Nous ferons encore preuve de capacité d’adaptation et d’innovation, et mobiliserons les ressources nécessaires pour former la relève et accroître, pour la jeunesse, les chances d’accéder à un emploi décent », annonce le chef de l’Etat. 

Tertio. Généraliser la digitalisation. Pour lui, la digitalisation s’est trouvée au cœur des solutions les plus efficientes mises en œuvre récemment et elle devra alors être généralisée à tous les secteurs. 

« Nous ferons appel au numérique et à ses applications technologiques pour relever le défi de l’inclusion et de la protection sociale, en particulier avec le programme d’identification biométrique de tous les résidents, et l’instauration d’un registre social unique. Elle sera également un des outils phares qui permettra de renforcer les efforts déjà entrepris en vue d’améliorer la gouvernance économique et prévenir les actes de corruption », a-t-il déclaré.  

« Les résultats encourageants obtenus cette année par les régies financières malgré la pandémie sanitaire en sont une preuve. Ces évolutions resteront fondées sur le socle de la solidarité à laquelle nous continuerons de donner corps, afin que la communauté nationale se tienne toujours prête à soutenir les plus vulnérables », poursuit M. Gnassingbé. 

Quarto. Transformer structurellement l’économie. Un défi important à relever en ces moments de crise sanitaire dont les impacts se font durement ressentis sur toutes les économies. 

Lire aussi:Togo: Faure Gnassingbé et ses proches vont (enfin) devoir déclarer leur patrimoine

« Nous allons poursuivre la transformation structurelle de notre économie et confirmer notre capacité à générer une croissance durable et inclusive, à même de s’intégrer aux grands ensembles », assure le chef de l’Etat. 

Il a relevé pour finir que le « Togo devra consolider ses succès passés, notamment en matière d’assainissement des finances publiques, tout en continuant d’accroître les investissements et de renforcer les capacités de transformation de nos produits ». 

———-

F.G







Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire