Affaires « Bolloré et Pétrolegate » : Jean-Pierre Fabre veut situer les responsabilités





Depuis le rebondissement de l’affaire Bolloré, nombreux sont ces internautes qui se lancent dans des accusations. Dénonçant surtout le silence sépulcral de certains opposants dans le cadre de cette affaire.

Lire aussi:Affaires « Bolloré et Pétrolegate » : entre omerta et corruption au sommet de l’État?

Mais intervenant sur les ondes de Victoire FM, Jean-Pierre Fabre a répondu à ces internautes qui l’accusent. L’opposant a précisé que son parti a toujours suivi cette affaire de près, et a même interpellé le gouvernement en Assemblée nationale sur ce dossier.

A en croire le président de l’Alliance Nationale pour le Changement, depuis le plaider-coupable de Vincent Bolloré, même en étant malade du coronavirus virus, il a repris les démarches, contacté son conseil à Pari, dans le seul objectif de situer les responsabilités dans cette affaire.

Lire aussi:Togo: de nouveaux éléments dans l’affaire Bolloré

« En 2018, quand on était en Assemblée nationale, on a interpellé le gouvernement sur cette affaire. Qu’on ne nous raconte pas n’importe quoi. Cette année, l’affaire a connu un rebondissement. Bolloré a reconnu avoir corrompu les chefs de l’Etat. Moi j’étais malade en ce temps-là. Mais bien que malade, j’ai pris des dispositions pour discuter avec mon conseil en France. Vous croyez qu’on fait du spectacle ? Nos actions sont en cours. L’opinion saura le moment venu ce que nous sommes en train de faire », a fait savoir Jean-Pierre Fabre.







Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire